© 2014 by Fu-Jo. Proudly created with Wix.com
 

  • Twitter Clean
  • Facebook Clean
  • Instagram Clean
  • Google+ Clean

Prison Blog...

June 8, 2018

10 ans que je suis sur le terrain des prisons, et aujourd'hui on va commencer à raconter comment ça se passe pour organiser, approcher les artistes, managers, producteurs. Le travail avec l'administration pénitentiaire, les fondations, les partenaires institutionnels (qui ne font aucun travail d'insertion ou de prévention de la récidive) qui ont tour à tour abandonné les prisons, et tout le travail culturel on avait construit ces 10 dernières années. On parlera des artistes qui soutiennent à fond notre association mais tous ceux qui se font désirer, ou qui nous font galérer jusqu'à parfois faire croire qui viendront jouer pour les détenus, et qui ne viennent pas. N'hésitez pas à poser des questions, à partager. J'écris pour essayer de pousser les murs. Je ne vais pas hésiter à raconter comment une prisons, comme Nanterre par exemple, d'un coup nous ferme les portes alors que nous avions apporté des beaux projets aux détenus. Des coordinateurs culturel trop prétentieux pour nous laisser offrir une diversité culturelle, là encore je pense à Marie L, qui ne répond même pas à nos propositions de projets par mail. 

Depuis 2008, nous avons fait plus de 400 actions dans les prisons de Toulon, Nice, Grasse, Marseille, Aix-en-Provence, Draguignan, Salon, Nanterre, Fresnes... Nous avons rencontré des gens formidables comme Laure F, Pierre-Yves, Lisa-Marie, Alice, Chris, Romain, Emssi et j'en passe, et aussi des gens égoïstes qui pensent à eux avant de penser aux détenus, c'est à eux que nous proposons nos actions, et ça beaucoup ont tendance à l'oublier. Vous vous reconnaîtrez facilement, et je reviendrais sur vous avec plus de détails. Nous avons pu proposer des projets historiques comme ce festival à la prison de Luynes en 2013, un album "Shtar Academy" avec des détenus et des artistes confirmer en 2014, des concerts avec ces mêmes détenus, un projet de stand Up "Cellule de Rire" au Comedy Club avec là encore des détenus, et nous avions comme projet de multiplier ce genre d'actions, mais elles ne plaisent pas à tout le monde... 

Aujourd'hui on va parler de l'artiste Davodka, son tourneur m'avait proposé 3 jours de concerts pour les prisons, et l'AP m'a demandé de censuré 1 de ses texte. Conclusion l'artiste à annulé la tournée. Nous espérons que dans le futur, les textes des artistes qui acceptent d'aller jouer en prison ne soient plus lorgner à la loupe, et qu'on les laisse juste chanter. 

 

Please reload

Featured Posts

This is the title of your first image post

May 1, 2013

1/2
Please reload

Recent Posts

June 8, 2018

Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic